Comment Organiser une belle sortie

Aller en bas

Comment Organiser une belle sortie

Message par Looping le Mar 24 Jan - 18:17

Qui n'a jamais eu l'occasion de rouler en convoi ne peut deviner le sentiment qui s'en dégage.

Vous voulez organiser votre sortie, comment s'y prendre ?

Si rouler à 4 ou 5 autos émeut autant l'âme que le cœur, aligner 30 ou 40 autos (surtout en monotype) est une expérience que seules les personnes l'ayant vécu peuvent en connaître le sentiment qui s'en dégage.

Mais 35 voitures, c'est un convoi de presque 1000 mètres sur la route, aussi pour organiser une sortie réussie en toute sécurité, voici quelques conseils issus de l'expérience de quelques briscards des grands rasso.
Le but c'est que la sortie ne tourne pas au vinaigre, ou pire encore, au drame.


Etape n°1 : bien définir son trajet.
----------------------------------------------------------------------------------------

Organiser une sortie, c'est prendre un engagement avec les membres que l'on va convier. Ce n'est pas un travail effrayant ou monstrueux, mais ça demande juste un peu de rigueur sur quelques points. Partir en groupe pour un petit road trip impose de bien connaître le trajet emprunté, l'idéal est d'avoir fait une reconnaissance préalable. Attention aux routes très fréquentées (abords de grandes agglomérations, lieux touristiques en périodes de vacances, etc.) et aux feux tricolores qui ont pour spécialité de scinder un convoi.
Pensez aussi à repérer les stationnements et l'arrivée de vos convives sur les aires de stationnement. Par expérience, il faut presque 15 minutes pour rentrer 35 autos sur un parking.
Définissez un point de départ, de rassemblement spacieux et facile à trouver. Un parking de grande surface est souvent l'idéal, évitez juste le jour des soldes... Evil or Very Mad


Etape n°2 : Le planning
----------------------------------------------------------------------------------------

Dans le cadre de sorties à thèmes (visite de lieux touristiques, etc), sur plusieurs jours, il faut prendre conscience qu'il est difficile voir illusoire de planifier plus d'une activité par demi journée. Le français a deux caractéristiques, il n'est pas toujours ponctuel, et il est bavard.
Donc il n'est pas rare de passer presque une heure sur un parking à papoter avant de prendre la route (surtout dans notre belle région où les conditions météo sont si clémentes)
S'imposer de trop grosses contraintes horaires c'est s'ajouter du stress inutile, et prendre le risque de devoir accélérer la cadence sur la route, ce qui n'est jamais bon, ni sécurisant.
Le but est aussi de se rencontrer en toute détente, inutile de se rajouter le stress de l'horaire comme au boulot.



Etape n°3 : prévoir un briefing
----------------------------------------------------------------------------------------

Inutile de se la jouer grand chef, mais dès qu'il y a plus de 5 ou 6 autos, un petit briefing pour bien établir le lieu de destination permettra aux plus distraits, qui pourraient se perdre, de finir par rejoindre la destination. Rien de plus frustrant qu'une sortie où on se perd et où on finit en Solo.

L'idéal est de s'assurer que d'autres personnes connaissent le trajet. Idéalement il faut une "voiture balai" pilotée par un équipage qui connait le trajet pour s'assurer de ne perdre personne en route.

Dès que le volume atteint la dizaine de voiture, prévoyez et demandez au participants qui le possède d'apporter avec eux des Talkies Walkies.
On trouve ce genre d'appareil pour une grosse vingtaine d'euros dans les magasins de sport ou de bricolage :


Ils sont en général sur la même fréquence (433) et permettent d'assurer une portée suffisante pour un convoi moyen.

Il est très important de définir PENDANT LE BRIEFING quels seront les membres (pseudo et véhicule) qui seront amenés à parler. Sinon les communications peuvent vite devenir brouillon et incompréhensible.
L'idéal est de placer des "référents" en tête, milieu et fin de convoi.
Bien entendu chacun peut s'exprimer en cas de souci (on en a perdu un bout, croyez moi ça arrive, et quand on est loin de chez soi c'est pas toujours facile)

Si votre rassemblement se compose de plus de 25/30 autos, il vaut mieux dès le départ scinder le convoi en deux.
D'une part il est interdit de rouler en grand convoi sans déclaration à la préfecture, autorisation et escorte de motards (je ne sais plus à partir de quel nombre exact), d'autre part il est illusoire de croire que le convoi va pouvoir rester ainsi, et penser aux autres automobilistes qui ne manqueront pas de doubler (les pressés, certes, mais aussi les professionnels de la route, les gens qui bossent, l'infirmière anesthésiste attendue au bloc des urgences, etc.)


Etape n°4 : sur la route
----------------------------------------------------------------------------------------
Si vous comptiez rouler à allure légale sur la route, c'est illusoire. Il faut prévoir une allure bien en dessous des limitations en tête de convoi.
Par expérience, sachez qu'une tête de convoi qui roule à 90, c'est, 8 à 10 voitures plus loin, une oscillation de vitesse entre 70 et 130 pour arriver à suivre.
Rouler en convoi est très compliqué. L'idéal sur RN ou grosse RD est de maintenir un 70 en tête de convoi (ben oui, je sais, c'est peu)

Pensez à demander à tous vos participants d'allumer leurs feux de croisement : et oui, comme à l'armée, quand on roule à plusieurs, c'est allumé.
C'est surtout bien plus simple pour la tête de convoi, pour voir si des véhicules se sont interposés, mais aussi pour signaler aux autres qu'on arrive et qu'on représente une certaine masse sur la route.

Quand la queue de convoi se rend compte qu'elle perd la tête, un message à la radio pour signaler qu'il faut ralentir (on signale rarement qu'il faut accélérer quand on est derrière, croyez moi).

Restez courtois, pensez que la personne qui, dans un rond point, doit regarder passer 25 ou 30 voitures à la queue leu leu peut d'impatienter, c'est presque légitime. Une certaine autophobie régnant dans notre pays, les provocations peuvent fuser (vécu, gros rasso, un papa dans un espace nous a tendu un magnifique majeur devant sa progéniture car on ne rentrait pas assez vite en stationnement.... J'oserai dire : les pauvres gosses !!!!)


----------------------------------------------------------------------------------------

Au prix de ces quelques conseils (qui seront certainement enrichis au gré des suggestions et de l'expérience de chacun), vous pourrez vivre, croyez moi, une expérience sensationnelle.

Espérons que ces petites consignes ne vous effraient pas, et qu'au contraire elles vous invitent à vivre ceci :












N'hésitez pas à contacter les "membres référents" du forum qui ont l'expérience de ce genre de rencards, que j'espère de tout cœur voir fleurir sur ce forum.

avatar
Looping
Admin

Messages : 1300
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 46
Localisation : Baillargues

Voir le profil de l'utilisateur http://lr-rr.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Organiser une belle sortie

Message par Ricki le Mar 24 Jan - 18:28

C'est une de ces rencontres qui a orienté notre vie (famille) vers ce qu'elle est aujourd'hui...
quel destin!!!
avatar
Ricki
Explorateur
Explorateur

Messages : 204
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 35
Localisation : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum